Résumé du match St Jean B / Taupont B- 8e journée de D3 (22 novembre 2015)

Composition : P.BOUILLY, G.DELORME, B.BREFORD, F.FOLLEVILLE, G.BOUILLY, A.DALIGAULT, B.LECLERRE (cap), L.CHAHBAZIAN, A.LE GENDRE, A.LE VIAVANT, P.DELORME

Remplaçants : B.DESIGNE, J.LE VIAVANT, M.ROBERT

Après Monterrein et la Croix Hélléan, les Verts continuent leur remontée au classement en quête d’adversaire ; aujourd’hui : St Jean B.

 Le début de match est à mettre au crédit des Rouges et Noirs de St Jean, ils sont meilleurs dans les duels et à la récupération. Malgré ce manque de maitrise, ce sont bien les Taupontais qui vont ouvrir le score. Depuis son côté droit et à la limite du hors-jeu, Alan Daligault s’échappe et s’en va battre le gardien, 1-0. Coup d’envoi pour les locaux, ils perdent le ballon, Pierre Delorme part en profondeur et remporte son duel, 2-0 en moins de 5 minutes ; les Rouges et Noirs prennent alors un gros coup derrière la tête. Grâce à une défense, bien qu’expérimentale et inexpérimentée, intraitable, Philippe Bouilly n’a rien se mettre sous la dent ou plutôt dans les mains. Les Verts continuent de bien défendre en bloc, leur permettant ainsi de se projeter très vite vers l’avant. A l’image de Laurent Chahbazian qui dribble 3 joueurs aux 18 m (un « festival » selon l’intéressé) avant de transmettre à Pierre Delorme qui conclue d’un magnifique pointu aussi puissant que rectiligne, 3-0. Bien aidés par la défense centrale taupontaise composée de Florian Folleville (Freddiiiiieeeeeee, je t’aimmmmmmeeeeeee !!!) et Baptiste Bréford (impérial sur tous les ballons), les Taupontais appuient encore côté droit. Alan Daligault, parti en profondeur, centre en retrait pour Pierre Delorme, 4-0. Enfin, juste avant la mi-temps, Benjamin Leclerre se lance dans une percée en rapport avec ses qualités : la technique du « pousse-ballon », Djibril Cissé likes. Une fois arrivé dans la surface adverse et en état de fatigue extrême, Benjamin s’emmêle au milieu de 3 défenseurs ; parait-il que de loin, l’action ne ressemblait à rien et surtout pas à du football. Heureusement ses partenaires ont suivi l’action et après 2 tentatives contrées de Pierre et Jérôme Le Viavant, Alan alourdira le score, 5-0.

Mi-temps : 5-0

La 2e période sera bien différente, changement de côté oblige (la pente, le soleil…). Ces 45 minutes vont être complètement décousues avec des buts improbables, une inspiration géniale, des gros trous d’air en défense, une boulette du gardien, un pénalty….Bref, les spectateurs ne se sont pas ennuyés mais quel casse-tête pour Mickaël Marivain sur le bord de la touche ! Dès l’entame, les visiteurs vont corser l’addition. Sur une touche de Gildas Bouilly (c’est toujours 5 € Gildas), Jérôme Le Viavant contrôle de la poitrine et renverse complètement le jeu d’une sublime demi-volée en pleine surface, le gardien sort en retard et se fait avoir par le rebond, Alan Daligault est tout heureux de pousser le ballon dans le but vide, 6-0. Les locaux réduisent ensuite la marque sur leur 1ère occasion du match, 6-1. Puis l’inspiration géniale. Un moment suspendu, le temps s’est arrêté. Quand le talent rencontre une créativité hors norme pour donner naissance à une geste « joga bonito ». La défense de St Jean renvoie le ballon aux 25 m, sans contrôle, Jérôme Le Viavant reprend du gauche (oui vous avez bien lu) mais malheureusement sa reprise s’écrase sur la transversale. Ce n’est que partie remise pour Jérôme qui, judicieusement, placera une frappe imparable pour porter le score à 7-1. Le rythme de la partie retombera ensuite du fait de la fatigue ainsi que des changements effectués de chaque côté. Dans un temps fort, les joueurs de St Jean vont marquer 2 buts en quelques minutes (7-2), notamment le but du 7-3 sur lequel ils peuvent remercier Philippe Bouilly. Dernièrement le gardien taupontais se plaignait de ne pas apparaitre beaucoup dans les résumés de matches, alors attardons-nous quelque peu sur ce but. Sur une frappe assez molle et pas forcément bien placée, Philippe a tout simplement laissé passer le ballon entre ses bras. Se rendant compte de sa boulette, Philippe a sorti son arme secrète, bien connue de tous les gardiens au monde: l’arrêt vocal. C’est ainsi que Philippe lâcha « oh merde !!! ». Seulement le ballon a bien franchi la ligne, 7-3. Enfin les Taupontais marqueront leur 8e but sur une action collective de grande classe. Laurent Chahbazian récupère le ballon dans le rond central, s’appuie sur Benjamin Leclerre qui lui remet, puis effectue un double « une-deux »avec Axel Le Gendre, ce dernier transmet dans la course d’Alan Le Viavant, c’est somptueux et ça fait 8-3. Les Rouges et Noirs réduiront encore le score en fin de match sur pénalty, 8-4.

Score final : 8-4.

Une nouvelle fois, les Taupontais ont fait preuve d’une efficacité redouble en marquant quasiment à chaque occasion créée. Toutefois, et Mickaël a raison de le souligner, attention au relâchement car la 2e mi-temps a été perdue 4-3.

Benjamin Leclerre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s